roles actions devenir membre sympathisant
actualite adge articles de fond

May, 2004

Un orchestre symphonique acceuille la famille

Un orchestre symphonique accueille la famille !

Voyage inoubliable à Budapest pour les membres de la famille venus visiter la gare Nuygati, construite par Gustave Eiffel en 1877. Nous avions choisi le week-end du 1er mai 2004 pour assister en même temps à l’entrée de la Hongrie dans la Communauté Européenne.  Nous avons été bien récompensés  car les autorités hongroises ont profité de notre visite pour célébrer la gare comme un symbole de l’ouverture européenne de la Hongrie.
Nous été accueillis dans le pavillon impérial de l’empereur François Joseph et de l’impératrice Sissi, installé dans la gare Nuygati construite par notre aïeul, puis nous avons visité la gare, alliance anachronique d’une structure métallique hyper-légère et de pavillons rococos en briques et fer. Gustave Eiffel était fier de cette gare car c’était la première au monde où l’on osait utiliser le métal dans la façade sans l’habiller de pierres comme c’était la coutume jusqu’alors. Dès l’origine l’un des pavillons était utilisé comme restaurant , il est occupé aujourd’hui par un Mac Do. C’est sans doute le plus beau Mac Do du monde !
Nous avons ensuite visité le Musée des transports, situé à 10 km de la gare, en y accédant par un autorail spécial mis à notre disposition. Ce musée expose tous les types de locomotives, wagons, et wagons-restaurants ayant fonctionné en Hongrie ; Les hongrois n’ont pas fait les choses à moitié : trois locomotives à vapeur étaient en chauffe pour nous, elles sifflaient et crachaient vapeurs et fumées sur notre passage. Nous avons pu réaliser deux de nos rêves d’enfants : conduire une locomotive à vapeur et conduire une draisine comme dans les westerns !
Mais la surprise royale que nous réservait les autorités hongroises était pour le lendemain. Nous avions rendez-vous au musée des transports où nous attendait un train privé actionné par une locomotive à vapeur 1880 tirant le wagon spécial de François –Joseph et de Sissi ainsi que son wagon-restaurant. Le personnel de service était habillé en costume d’époque.Nous arrivons avec ce train spécial dans la gare de Nuygati, fermée au public en notre honneur et où tous les trains modernes avaient été remplacés par des trains à vapeur 19ème siècle. A la descente du train nous avons été accueillis par des hussards en uniforme 19ème et des dames en crinoline qui nous ont pris par le bras pour nous conduire vers le hall de la gare où nous attendaient le ministre de l’Economie et des Transports  ainsi que le Président de la Compagnie Ferroviaire Hongroise.
Accueil symphonique par un orchestre de 70 musiciens qui nous a joué les grandes pages de la musique française et hongroise.
Nombreux discours officiels pour célébrer notre venue et l’amitié franco-hongroise auxquels notre Président, Sylvain Yeatman-Eiffel répond avec brio au nom de la famille Eiffel. Seule fausse note, l’Ambassadeur de France s’est décommandé et s’est fait remplacer par  le premier attaché qui dans son discours a fait quelques erreurs biographiques !
Le week-end s’est terminé en apothéose avec le feu d’artifice tiré en l’honneur de l’entrée de la Hongrie dans la CEE.

 

Le train d'époque utilisé par la famille

Le train d’époque affrèté pour l’occasion

 

Le discours de notre Président

Le discours de notre Président

Coupure de presse

Coupure de presse