roles actions devenir membre sympathisant
actualite adge articles de fond

Aug, 2016

Mr. Bentasola a récemment attiré notre attention sur l’incroyable histoire du pont Eiffel de Palamos, charmante petite ville côtière située à une quarantaine de kilomètres de Gérone, au nord-est de l’Espagne. Que fait donc un pont Eiffel – non répertorié sur notre site! – dans cette petite localité et plus encore dans son arrière pays, pour surplomber la petite rivière de l’Aubi?

Pont Eiffel de Palamos (crédit photo: J.Trillas)

Pont Eiffel de Palamos (crédit photo: J.Trillas)

A partir de 1876, Eiffel construit toute une série de ponts ferroviaires pour la ligne de Gérone. Il construit aussi dans la ville plusieurs ponts piétons comme celui dit “pont de l’Horloge” sur la rivière Guell en 1878. La ligne de chemin de fer était alors construite sur un haut remblais le long de la rivière Guell. Les deux obstacles séparaient physiquement la ville du Parc de Devesa. Le pont, et un tunnel passant sous ce remblais, facilitaient son accès aux riverains.

     Pont Eiffel sur le Guell, début 20eme


Pont Eiffel sur le Guell, début 20eme, côté parc de Devesa

 

On distingue de l'autre côté du pont, le haut remblais de la ligne de chemin de fer

On distingue en face le haut remblais de la ligne de chemin de fer

Dans les années 1960, Girone se modifie en profondeur. On décide en 1963 de remplacer le pont, après 85 années de loyaux services, par une chape de béton couvrant partiellement la rivière.

Déplacement du pont Eiffel de Girone en 1963 (photo, collection de J.M Toca)

Déplacement du pont Eiffel sur le Guell en 1963 (photo, collection de J.M Toca)

C’est ici qu’intervient Josep Maria de Toca, un ingénieur industriel de Girone, qui décide de racheter le pont pour désenclaver une ferme dans les terres de Palamos. On lui cède pour 25.000 pesetas (environ 150 euros au taux de change actuel). La structure de plus de 18 mètres de long sur près de 6 de large sera transportée, fait remarquable, d’une seule pièce par camion jusqu’à son point de destination. Le “nouveau” pont sera officiellement ouvert à la circulation en 1969 et continue de couler des jours paisibles au même emplacement.

Si Palamos s’est enrichie d’un pont Eiffel, Girone n’a pas pas perdu cependant tout ses liens avec Gustave Eiffel. On y trouve toujours notamment une passerelle Eiffel de 1876 sur le Onyar, dit “pont de fer” reliant sur plus de 40 mètres la rue Santa Clara à La Rambla de la Llibertat (cf photo infra).

Passerelle Eiffel de Girone (crédit photo Artico2)

Passerelle Eiffel à Girone (crédit photo Artico2)

Merci à Mr. Bentosela pour nous avoir averti de cette étonnante histoire.

Savin Yeatman-Eiffel.