roles actions devenir membre sympathisant
general-news adge feature-articles

Nov, 2020

Following her book on Gustave Eiffel’s mother, Véronique Brunet publishes a very interresting new book on Gustave Eiffel’s childhood in Burgundy. It’s often a lonely one, as he grows up mostly away from his parents: with his grand-mother at first, and then in boarding schools in Dijon and later in paris. But there also more carefree periods; when Gustave returns to visit his family for the holidays, discovers Paris for the first time, or spends time with his aunt in Gilly or at the home of his friend Alfred Lavieille in Longecourt:

 

Dans son livre « Mélanie Eiffel, mère et femme d’entreprise moderne en Bourgogne » la passionnée et passionnante Véronique Brunet s’intéressait à la carrière tout à fait inhabituelle de femme d’affaire de la mère de Gustave, en plein cœur de la révolution industrielle.

Son nouvel ouvrage : « Gustave Eiffel, une enfance en Bourgogne » se concentre sur les années de jeunesse du grand ingénieur. Gustave passe la plus grande partie de son enfance séparé de ses parents, chez sa grand-mère maternelle rue Turgot, puis en pension au Collège et au Lycée de Dijon, avant de partir faire sa prépa au collège Sainte-Barbe à Paris et entrer à l’École Centrale. Il y a heureusement aussi des moments de détentes, comme les vacances passées chez sa tante Viard à Gilly, les visites de Gustave au Clos de Vougeot ou ses séjours à Longecourt chez son ami Alfred Lavieille.

Véronique Brunet nous fait revivre ces lieux et cette époque des années 1830/1840 à l’aide d’une riche iconographie et de nombreux extraits des correspondances de Gustave avec sa famille et ses amis.  Un chapitre consacré à la correspondance entre le jeune homme et sa sœur cadette, Marie, se révèle particulièrement touchant. La jeune femme, qui a probablement senti très tôt le potentiel de son frère, se révèle à la fois une amie et une confidente. Sincèrement préoccupée par la relative contre-performance de Gustave à l’issue de sa première année de prépa, elle est toujours prête à l’encourager et à le pousser à faire mieux.

« Gustave Eiffel, une enfance en Bourgogne » est paru aux Éditions du Révermont.

Savin Yeatman-Eiffel