roles actions devenir membre sympathisant
actualite adge articles de fond

Garabit: pose de la plaque des monuments historiques et réunion du World Heritage Congress à Saint-Flour

Le weekend du 29 novembre dernier a été particulièrement chargé à Garabit, avec d’une part la pose officielle de la plaque des monuments historiques sur le viaduc et, d’autre part, la réunion du World Heritage Congress à Saint Flour dans la perspective d’un classement du viaduc à l’Unesco.

Alain Coupérie-Eiffel et Myriam Larnaudie-Eiffel ont participé à ces journées de rencontres animées par Bertrand Lemoine, ingénieur et architecte historien, et Pierre Jarlier, président de Saint-Flour communauté. Nos cousins ont pu présenter au nom de notre Association notre engagement et la disponibilité  de notre comité scientifique pour participer à toute démarche de sauvegarde du patrimoine construit par notre aïeul, dont le viaduc de Garabit est sans aucun doute l’un des plus remarquables.

Alain Coupérie-Eiffel et Myriam Larnaudie-Eiffel devant le viaduc

Pose de la plaque des monuments historiques

Jean-Claude Gayssot, ancien Ministre des transports et Jacques Godfrain, ancien maire de Millau, co-présidents de l’association des viaducs de l’extrême fondée en 2012, ont obtenu avec leur association le titre de Monument historique pour le viaduc de Garabit en septembre 2017. La plaque a été posée sur un des piliers et dévoilée officiellement le 29 novembre. C’est une première étape indispensable pour envisager un classement universel du monument.

De gauche à droite:  Jacques Godfrain, ancien maire de Millau; Myriam Larnaudie Eiffel, VP de l’Association des Descendants de Gustave Eiffel & Alain Coupérie Eiffel, Président; Mr. Jean-Claude Gayssot, ancien ministre des Transports; Madame Le Prefet du Cantal, Isabelle Sima; Bertrand Lemoine, ingénieur & architecte historien

 

Réunion du World Heritage Congress à Saint-Flour

Saint-Flour a accueilli, toujours le 29 novembre, le troisième congrès des viaducs à grande arche, en vue de faire entrer celui de Garabit à l’UNESCO. Les délégations des autres viaducs européens candidats – Maria Pia et Louis 1er à Porto (Portugal), Padderno d’Adda (Italie), Mungsten Soligen (Allemagne) et Viaur en France – se sont succédé sur la scène, ainsi que de nombreux experts de ces viaducs métalliques. Pierre Jarlier a rappelé que « la démarche européenne est d’abord une volonté partagée, car les 4 territoires ont plus de chance d’être classés au patrimoine mondiale de l’UNESCO dans une démarche concertée européenne. »

Présentation du World Heritage Congress à Saint-Flour

 

Intervention de Bertrand Lemoine