roles actions devenir membre sympathisant
actualite adge articles de fond

Le très riche ouvrage de Dominique Dussol et de notre cousine Myriam Larnaudie-Eiffel sera enfin disponible dans les bonnes librairies et sur internet (notamment sur le site de son éditeur),  à partir de jeudi prochain 10 Octobre.

En s’appuyant sur la correspondance que le jeune Gustave entretenait avec sa famille et sur de nombreux documents d’archive, le livre retrace point par point la construction de la Passerelle. Il relate également le long combat qui fut mené à partir du début des années 2000 pour protéger l’ouvrage de la destruction et le faire classer avec succès aux Monuments Historiques.

Le livre sera lancé le 18 octobre à 18h au Ciap (Centre Interprétation Architecture et Patrimoine) Bordeaux Unesco dans le cadre des Journées de l’architecture.

Deux de nos membres, Myriam Larnaudie-Eiffel et Savin Yeatman-Eiffel, ont participé à un nouveau documentaire passionnant sur Eiffel: Gustave Eiffel, la technologie derrière le génie.

Première diffusion mercredi prochain 9 octobre à 20h255 sur RMC Découverte.

Un film à ne pas manquer !

 

 

 

Myriam Larnaudie-Eiffel, arrière-arrière-petite-fille de Gustave Eiffel, revisite pour radio immo l’œuvre de Gustave-Eiffel et notamment son travail à Bordeaux:

Lien vers le podcast

 

Myriam LAURNAUDIE-EIFFEL dans les locaux de Radio Immo

L’Association des Descendants de Gustave Eiffel est heureuse d’avoir collaboré à l’émission de Stéphane Bern « Visite Privée », dont une grande partie de l’émission du 7  Février dernier était consacrée aux ouvrages de Gustave Eiffel en Gironde.

Myriam Larnaudie-Eiffel expliquant l'historique de la passerelle Eiffel de Bordeaux

Myriam Larnaudie-Eiffel expliquant l’historique de la passerelle Eiffel de Bordeaux

Notre cousine Myriam Larnaudie-Eiffel, très engagée dans la sauvegarde de la passerelle Eiffel de Bordeaux, a su avec talent signifier l’importance de cet ouvrage, tout comme celui du Pont de Cubzac dans la carrière du grand ingénieur.

Jacques Coupérie-Eiffel au milieu de souvenirs de Gustave Eiffel

Jacques Coupérie-Eiffel au milieu de souvenirs de Gustave Eiffel

Notre cousin Jacques Coupérie-Eiffel a apporté quant à lui une dimension plus intimiste en faisant découvrir des souvenirs conservés par les descendants d’Edouard Eiffel sur sa propriété proche de Bordeaux.

L’émission complète est visible en catch-up sur le lien suivant: Visite Privée 07/02/2017

La réhabilitation de la passerelle Eiffel est en bonne voie et prend un nouvel essor:

Les travaux de confortement viennent hier d’être autorisés et considérés en bonne et due forme par l’architecte des Bâtiments de France. Également l’autorisation d’occupation du plan d’eau Garonne ce qui est loin d’être évident avec les contraintes environnementales de l’estuaire.

La notification de marché est faite et le temps des appels d’offre commence pour des travaux qui auront lieu premier trimestre 2016 pour 14 mois pour un budget de 3.7 M d’euros. Il y aura dans le cadre de ces travaux la recréation de piles en pierre à l’identique des existantes côté gare ainsi que diverses mesures pour permettre un nouvel usage essentiellement “ doux “ de la Passerelle.

 

Photo: Denis Garin

Photo: Denis Garin

Merci à notre cousine Myriam pour ces bonnes nouvelles, et pour son travail au sein de l’association « Sauvons la passerelle Eiffel ».

Bonne nouvelle du côté de Bordeaux. Les projets menés par l’organisme d’Etat Euratlantique se précisent et la passerelle Eiffel s’inscrit progressivement dans l’esprit des équipes des deux plans guides que sont les nouveaux quartiers « Saint Jean BELCIER » et « GARONNE EIFFEL ».

L’association de nos amis « Sauvons La Passerelle Eiffel » continue à se mobiliser sur cet important dossier et a participé à la dernière réunion de travail organisée par Euratlantique. Au cours de celle-ci, il a été confirmé que les travaux de confortement de la passerelle commenceront au premier trimestre 2016, pour une durée de 12 à 18 mois pour préparer la Passerelle à son futur usage et un montant 3 millions d’euros. Les Monuments Historiques mèneront ces travaux sous l’égide de Réseau Ferré de France toujours propriétaire de l’ouvrage. Un travail d’étude sur la configuration des accroches s’amorce, ainsi que la vérification de l’esthétique de la nouvelle pile qui va être mise en place par les monuments historiques côté gare.

A moyen terme l’objectif est de définir la nouvelle fonction de la Passerelle Eiffel véritable lien vers le quartier Garonne Eiffel et de l’adapter à son futur usage au fur et à mesure de l’émergence de ces deux quartiers bâtis dans le cadre de l’opération Euratlantique.

Nous vous tiendrons bien sur informés de toutes nouvelles avancées sur ces travaux qui concernent directement l’héritage de Gustave Eiffel.

 

Rendu du projet de réaménagement Belvedere-Garonne-Eiffel. La passerelle Eiffel est, de part son emplacement, littéralement au coeur de ce dernier.

Rendu du projet de réaménagement Belvedere-Garonne-Eiffel. La passerelle Eiffel est, de part son emplacement, littéralement au coeur de ce dernier.

eclairage-passerelle-eiffel

Sauvée de la destruction par les démarches entreprises par l’ADGE puis par nos amis de l’association « Sauvons la passerelle Eiffel », la passerelle Eiffel de Bordeaux se pare depuis le 16 juillet d’une superbe scénographie lumineuse conçue par Jean de Giacinto et David Durand avec l’association passerelle Eiffel en maître d’oeuvre. (photo ci-dessus par David Durand)

 

pont_de_bordeaux_web_
Premier ouvrage de Gustave Eiffel en tant que maître d’œuvre, la grande passerelle de Bordeaux a été construit en 1868 lorsque GE avait 26 ans. Elle eu une grande importance pour notre ancêtre en lui permettant d’acquérir une expérience précieuse tant sur la technique que sur la direction d’un important chantier.

Plus utilisée par la SNCF, elle était, il y a encore quelques années, menacée de destruction. L’ADGE a entrepris de nombreuses démarches au près des autorités et du grand public, dés 2001, pour tenter de la sauver (cf. news précédentes). Pour renforcer ce combat, directement sur le terrain, nos cousins Myriam Larnaudie-Eiffel et Xavier Larnaudie-Eiffel ont créé à Bordeaux en 2005 l’Association « Sauvons la passerelle Eiffel ». Cette Association réunit aujourd’hui plus de 300 membres. Après une campagne de mobilisation auprès des médias et de lobbying auprès des autorités compétentes ainsi que de l’UNESCO, elle a obtenu une première victoire en juin 2009 avec l’inscription de la passerelle aux Monuments Historiques.

L’arrêté du 22 février 2010, qui confirme ce classement, fait franchir un nouveau cap décisif à ce long combat entamé depuis 2001 : la passerelle ne pourra plus être détruite, et l’on peut commencer à envisager sereinement son avenir.

L’association « Sauvons la passerelle Eiffel » travaille désormais sur un projet d’une reconversion intelligente de la passerelle Eiffel en liaison avec la reconversion du quartier de la gare. Plusieurs projets sont actuellement en cours d’étude, l’association appuyant particulièrement une utilisation « douce » de la passerelle (forte densité piétonne et interdiction des voitures) et s’efforce d’y attacher une forte vocation culturelle, grâce notamment à l’installation de la FRAC dans les anciens abattoirs. Il est ainsi envisagé de faire de la passerelle un lieu d’exposition culturelle.

Pour plus d’information à ce sujet, ou apporter votre concours, voici le contact direct de la secrétaire générale de « Sauvons la passerelle Eiffel »  :

Myriam Larnaudie-Eiffel
11 place des Quinconces
33000 Bordeaux
06 12 49 28 94
mleiffel@cegetel.net

 

L’ADGE poursuit au près du public et des autorités son combat pour la sauvegarde de la passerelle Eiffel de Bordeaux – premier ouvrage de Gustave Eiffel en tant que maitre d’oeuvre, et toujours aujourd’hui menacée de destruction.

Fort heureusement, nous trouvons de plus en plus d’échos du côté de la presse :

Bordeaux-sud-article-2004

2002Pont_de_Bordeaux
L’ADGE, informée des perspectives de remplacement du pont ferroviaire plus communément appelé passerelle Saint Jean, premier ouvrage d’importance construit par Gustave Eiffel en 1858 en tant que directeur des travaux, a pris contact avec le Réseau Ferré de France pour rappeler à cet organisme l’importance de la valeur historique de cet ouvrage et l’intérêt à ce titre de sa sauvegarde.

Philippe Serey-Eiffel et notre Président, Sylvain Yeatman-Eiffel, ont déjà rencontré le 9 avril 2001, le Directeur de la mission LGV Sud Europe Atlantique, Alain Prat et le Chef du projet Complexe ferroviaire de Bordeaux, Bruno Flourens, pour connaître l’état de conservation de la Passerelle Saint Jean et les possibilités de rénovation.

Le 30 septembre 2002 ils ont revu à Bordeaux, Bruno Flourens pour faire le point. Il en résulte que les chances de survie de la Passerelle s’amenuisent pour les raisons suivantes :
le plan de voie tête Saint Jean, désiré par la SNCF qui souhaite pouvoir basculer le trafic entre les quatre voies sur le pont même, privilégie le nouveau pont à quatre voies.
l’étude des fondations de la Passerelle Saint Jean par la Setec a montré leur partielle inadéquation avec les normes  en vigueur notamment pour les freinages d’urgence ce qui nécessite la réduction de la vitesse sur la passerelle à 30 kilomètres heure et allonge le trajet de plus d’une minute !

Après avoir rappelé la valeur historique de l’ouvrage (1ères fondations à air comprimé, 1er tablier  métallique poutre-treillis de grande portée), ils ont exigé qu’une comparaison objective et chiffrée soit faite entre la conservation et rénovation de la passerelle doublée d’un pont à deux voies et la création d’un pont à quatre voies condamnant la passerelle à la démolition.

Bruno Flourens nous a indiqué qu’une concertation sera ouverte au public fin 2002 avant l’approbation de l’avant-projet.

A l’issue de notre entretien nous avons fait parvenir à Bruno Flourens une lettre récapitulative des motifs de préservation et de nos exigences pour une réelle analyse comparative. Une copie de cette lettre a été envoyée pour information au Conservateur Régional des Monuments Historiques Alain Rieux et au Chef de cabinet du maire de Bordeaux Michel Hosteins