roles actions devenir membre sympathisant
actualite adge articles de fond

La Tour Eiffel a organisé cette année un concours de design lié à la Tour Eiffel dont les Lauréats devraient prochainement voir leurs produits mis en vente dans les boutiques de la Tour.

Après un premier tour auquel ont participé des dizaines de jeunes créateurs, sous l’égide des Ateliers de Paris, les prototypes d’une présélection de 12 projets avaient été financés. Ces derniers sont actuellement visibles dans les locaux de la Mairie de Paris.

Les prix des 3 catégories en compétition (Motif / Objet du quotidien / Pièce d’exception) ont été remis samedi 14 septembre dans le salon Gustave Eiffel au premier étage de la Tour Eiffel en présence, entre autre, du Directeur Général de la SETE, Mr. Patrick Branco Ruivo, et de l’Adjoint à la Maire de Paris chargé de la Vie nocturne & la Diversité de l’économie culturelle, Mr. Frédéric Hocquard. Nous étions très heureux d’y assister.

Au final, les heureux lauréats pour cette première édition sont:
– Lucie Touré pour « Fragments », une vue de la structure intérieure de la Tour déclinée dans différentes teintes pastelles (catégorie « Motif »)
– Angélique Pourtaud pour « Eiff’élève », un Tour Eiffel en modules de bois démontables (catégorie « Objet du quotidien »)
– Marc Venot pour « La Tour dans la Peau », des boucles d’oreilles reprenant le principe des rivets chers à Gustave Eiffel (catégorie « Pièce d’exception »).

Les lauréats : Lucie Touré, Marc Venot et Angélique Pourtaud.

Nous félicitons les vainqueurs et attendons désormais la prochaine édition.

Savin Yeatman-Eiffel

Le 15 mai dernier, on célébrait les 130 ans de l’ouverture au public de la Tour Eiffel dans le cadre de l’Exposition Universelle de 1889.

Toute une série d’évènements avait été organisée pour l’occasion :

  • Au cours de la journée, 1300 enfants des centres de loisirs parisiens, tous âgés de 6 à 12 ans, avaient été invité à venir visiter les 2ème et 1er étages.
  • Dans la soirée, dans le salon Gustave Eiffel du premier étage, le président de la SETE, Bernard Gaudillère, et la Maire de Paris, Anne Hidalgo, faisaient le point devant journalistes et invités sur les rénovations en cours et à venir sur la Tour et au Champ-de-Mars. Les représentants de l’ADGE étaient bien sur présents sur place.

  • Au même moment sur le parvis, la chanteuse Jeanne Added et ses musiciens donnaient un concert électrisant qui a ravi tous ceux qui ont eu la chance d’être présents sur place.

  • Quelques dizaines de minutes plus tard, à la tombée de la nuit, le Président de la SETE déclenchait depuis un pupitre installé dans les jardins du Trocadéro une des plus belles illuminations que l’on ait eu la chance de voir sur la Tour. Cette dernière, d’une durée de 12 minutes, est l’œuvre de Bruno Seillier, responsable entre autre des splendides scénographies de la « Nuit des Invalides » et de la « Dame de Cœur » à Notre-Dame. Cette création originale, visuelle et sonore, sera donnée 3 fois par jour entre 22h et minuit, exclusivement les 15, 16 et 17 mai. Inutile de préciser que les Jardins et l’Esplanade du Trocadéro étaient noirs de monde.

Savin Yeatman-Eiffel

2018 marque les 160 ans du début des relations diplomatiques et commerciales entre le Japon et la France. Tout au long de l’année de nombreuses manifestations commémorent cette date et la Tour Eiffel, symbole de Paris et de la France, ne pouvait qu’y être associée.

Alors que sa façade côté Seine servait de support aux projections des deux conceptrices lumière de renommée internationale Motoko Ishii et Akari-Lisa Ishii, une majestueuse cérémonie du Thé était organisée au premier étage, dans le salon Eiffel, sous l’égide du Maitre de Thé Soyu Mori, le 14 septembre dernier.

Cérémonie du Thé au salon Eiffel

Mr Mori, Maitre de Thé, en plein travail

Des invités de marque ont pris la parole à tour de rôle : son excellence l’Ambassadeur du Japon en France, Mr. Masoto Kitera ; Mr. Bernard Gaudillère, Président de la Société d’Exploitation de la Tour Eiffel ; Mr. Shin Maeda, le Président de la Tour de Tokyo, sur laquelle se prépare une cérémonie identique à celle de Paris en décembre ; et notre cousin Savin Yeatman-Eiffel, japonophile marié à une Japonaise, qui représentait pour sa part la famille Eiffel.

Mr Masoto Kitera, Ambassadeur du Japon

Savin Yeatman-Eiffel & son épouse Yukiko

Notre cousin a rappelé au cours de son allocution les liens particuliers qui unissaient Eiffel au Japon, même si ce dernier n’a jamais séjourné au pays du soleil levant. En juillet 1917, le grand ingénieur recevait notamment de la part de l’Empereur Taisho le très prestigieux « Ordre du Soleil Levant 3ème classe » pour ses travaux scientifiques. Le document officiel reste accroché, aujourd’hui encore, aux murs de son bureau au troisième étage de la Tour.

Ordre du Soleil Levant 3ème classe