association logo
sa vie ses ouvrages son heritage
roles actions devenir membre sympathisant
actualite adge articles de fond
L’ADGE :
>> Principales Actions
Voici la liste des principales actions de l’ADGE à ce jour :

  • L’ADGE a crée en 2000 le site internet GustaveEiffel.com, vraie ouverture sur le monde qui a permis d’entrer en contact avec de nombreux chercheurs et passionnés, et de répertorier et vérifier l’état actuel des ouvrages construits par GE à travers le monde. Cliquez ici pour nous faire parvenir vos photos récentes des oeuvres de Gustave Eiffel.

  • L'ADGE a créée le Comité Scientifique Eiffel pour répondre précisément aux questions qui lui sont adressées, notamment les demandes officielles d’identification des ouvrages de Gustave Eiffel, et pour concerter les actions de protection de ses œuvres. Le Comité Scientifique Eiffel regroupe les plus éminents spécialistes du grand ingénieur - parmi lesquels Vincent Guigueno (adjoint du Directeur de la Recherche au musée du Quai Branly, Spécialiste du patrimoine des phares), Odile Lassère (Conservateur en Chef du Patrimoine - Conservateur du Musée du Fer à Nancy), Bernard Toulier (Conservateur Général du Patrimoine - Spécialiste de l’architecture du 20ème siècle) ou Bertrand Lemoine (Architecte et historien - Directeur de recherche honoraire CNRS. Spécialiste de l’architecture métallique)

  • L’ADGE surveille les sites et constructions liés à Gustave Eiffel et à son œuvre et milite pour leur protection. C’est le cas notamment pour :
    La passerelle Eiffel de Bordeaux
    L’ADGE s’est investie dés 2001 au près des pouvoirs publics et de la SNCF dans la défense de cette structure qui était menacée de destruction (cf. news). Cet ouvrage est important pour plusieurs raison, c’est le premier ouvrage de Gustave Eiffel en tant que maître d’œuvre – il n’avait alors que 26 ans - et c’est également le témoin de l’utilisation pour la première fois de techniques innovantes qui feront le succès du grand ingénieur (cf. Article de presse de 2004). Les démarches de l’ADGE ont été reprises et poursuivies ensuite avec grand succès par l’Association « Sauvons la Passerelle Eiffel », crée en 2005 par nos cousins Myriam Larnaudie-Eiffel et Xavier Larnaudie-Eiffel et destinée plus particulièrement aux riverains de la passerelle et aux habitants de Bordeaux. Les actions initiales de l’ADGE et celles poursuivies depuis par « Sauvons la Passerelle Eiffel » ont effectivement permis de préserver la passerelle – désormais classée elle ne pourra plus être détruite – et permettent de lui envisager aujourd’hui un avenir, peut-être comme lieu d’exposition (cf. news).
    Les ponts Eiffel au Vietnam
    L’ADGE a organisé un premier voyage au Vietnam pour y recenser les ponts Eiffel encore en existence. C’est un travail de longue haleine qui doit se poursuivre par de nouveaux voyages sur place.
    La Tombe de Gustave Eiffel
    L’ADGE est intervenue avec succès auprès de la Mairie de Levallois Perret pour faire entièrement restaurer la tombe de Gustave Eiffel qui, en très mauvais état, menaçait de s’écrouler (cf. news). Les membres de l’Association ont ainsi pu s’y recueillir tous ensemble à l’occasion de notre AG de septembre 2009 (cf. news).
    La sculpture monumentale « le Rêve Ailé »
    Crée en 1981 par le sculpteur Robert Rigot, lauréat en 1954 du Premier Grand Prix de Rome, cet immense oiseau de métal fut élevé à Dijon en 1981 en mémoire de Gustave Eiffel. Souffrant de la rouille et du passage du temps, l’ADGE a obtenu de la mairie de Dijon, fin 2013, que la statue soit restaurée (cf. news).

  • L’ADGE évalue les demandes qui lui sont soumises d’utilisation du nom et de l’image de Gustave Eiffel. Elle refuse son autorisation morale, ou la donne, selon le rapport de ces projets avec la mémoire du grand ingénieur. Les projets à but commerciaux sont particulièrement surveillés.

  • L’ADGE défend le nom et la mémoire de Gustave Eiffel, et intervient en justice lorsque cela est nécessaire. Elle l’a fait par exemple avec succès contre la société Gustave Eiffel Licensing, qui vendait des produits de mauvaise qualité au nom et à l’effigie de notre ancêtre (cf. résumé de l’arrêt), ou contre la CFECM, filiale du groupe Eiffage qui utilisait le nom Eiffel sans autorisation de la famille (cf. résumé de l’arrêt). Plus récemment, l’ADGE s'est opposée à l’exploitation abusive et à des fins purement commerciales des marques GUSTAVE EIFFEL, EIFFEL et CAFÉ EIFFEL. L'arrêt du 20 novembre 2018 rendu par la Cour d’appel de Bordeaux (RG n° 15-07185), faisant suite à un arrêt du Tribunal de grande instance de Bordeaux du 13 octobre 2015, lui a donné gain de cause: toutes ces marques abusives et non autorisées ont été annulées.

  • L’ADGE participe à de nombreux évènements liées à la mémoire et la défense de l’oeuvre de Gustave Eiffel, notamment :
    - la réunion du World Heritage Congress à Saint-Flour en novembre 2019, en vue de faire entrer le viaduct de Garabit à l’UNESCO ;
    - les commémorations des 140 ans du Pont de Viana Do Castelo au Portugal en juin 2018 ;
    - les commémorations des 130 ans de l’ouverture de la ligne du viaduct de Garabit en septembre 2018 ;
    - les réunions de travail organisées en 2015 pour la restauration du pont de Cubzac et la création d’une piste cyclable sur un des côtés de celui-ci;
    - l’hommage rendu au grand ingénieur à Dijon par l’association « Eiffel né à Dijon » en novembre 2019;
    - les commémorations des 90 ans de la mort de Gustave Eiffel etc.

  • Les représentants de l'ADGE participent à des documentaires et emisisons de télévisions liées à Gustave Eiffel afin d'informer le public et promouvoir sa mémoire, notemment :
    - le documentaire Gustave Eiffel, la technologie derrière le génie diffusé sur RMC découverte depuis le novembre 2019 ;
    - pour les 130 ans de la Tour Eiffel : la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFM-TV, l’émission de Wendy Bouchard « le Tour de la question » sur Europe 1, le 19/20 et Météo à la carte sur France 3 etc.