roles actions devenir membre sympathisant
actualite adge articles de fond

Les lieux secrets de la Tour Eiffel – partie 1

Près de 7 millions de touristes se lancent à l’assaut de la Tour Eiffel chaque année, mais peu connaissent les faces cachées de cet édifice hors du commun. Nous allons consacrer quelques courts articles aux lieux secrets – interdits au public – de la Tour Eiffel, avant de nous intéresser plus tard aux hommes qui travaillent discrètement, mais très efficacement, à la gestion et à l’entretien de la Tour.

Les derniers niveaux de la Tour: ancien appartement privé d’Eiffel et local TDF

La physionomie du sommet de la tour est la partie qui a le plus visiblement changé depuis l’origine. On y trouve au départ, au-dessus des galeries vitrées du troisième étage, l’appartement privé que s’est réservé Gustave Eiffel. Puis au-dessus encore une arche en treillis métallique, accessible par un escalier en colimaçon, qui supporte la lanterne du phare, à 300 mètres exactement du sol. Un drapeau coiffe enfin l’ensemble portant la hauteur totale de la tour à quelques 313 mètres.

Plan du troisième étage

Plan en coupe du troisième étage

L’appartement d’Eiffel, d’une centaine de mètre carrés, était une affaire de goût tout autant que d’usage : il lui servait de laboratoire scientifique, notamment pour l’astronomie et la météorologie, ainsi que pour recevoir les visiteurs de marque. Et ils seront nombreux, tous rêvent de visiter ce lieu magique. Petite anecdote familiale: Eiffel reçoit également son arrière petite fille Janine tous les jeudis après midi en haut de la tour, pour soigner sa santé fragile « au grand air » (!).

Il ne subsiste malheureusement plus aujourd’hui qu’une toute petite partie de cet appartement, où les touristes peuvent apercevoir la figure de cire du grand Thomas Edison face à son estimé collègue français. Le reste a été détruit progressivement pour faire de la place aux locaux techniques.

Plan de l'appartement privé d'Eiffel

Plan de l’appartement privé d’Eiffel

Dans les années 60, les locaux techniques de TDF, répartis sur deux niveaux supplémentaires, sont venus coiffer les anciens appartements d’Eiffel.

Pour ce cliché : copyright TDF-Stéphane Compoint

Pour ce cliché : copyright TDF-Stéphane Compoint

Aujourd’hui télé-surveillés, ils ne nécessitent plus comme autrefois la présence d’agents en continu au sommet de la tour. Leur visite, totalement interdite au public, n’en réserve pas moins quelques surprises que nous sommes heureux de vous faire partager ici :

– s’il n’est plus habité, le local TDF comporte toujours deux lits pliants, un coin cuisine, et même une douche !

le coin cuisine

le coin cuisine

2 lits qui n'ont pas servis  depuis longtemps...

2 lits qui n’ont pas servi
depuis longtemps…

la douche !

la douche !

– la grande antenne, qui fait gagner quelques mètres supplémentaires à la Tour par rapport à ses origines (324 mètres aujourd’hui contre 313 mètres à l’origine en comptant le drapeau), a été modifiée de 2010 à 2012 pour le passage à la TNT. Après avoir, sous l’égide de Gustave Eiffel, abrité en 1898 la première liaison téléphonique hertzienne radioélectrique réalisée par Eugène Ducretet, elle assure aujourd’hui la diffusion de 46 chaines de télévision et 36 radios FM.

l'antenne centrale

l’antenne centrale

– c’est au niveau supérieur que l’on trouve également les puissants projecteurs qui illuminent la nuit parisienne. Ces derniers – 4 projecteurs motorisés effectuant des rotations de 90° pour former un double faisceau pivotant à 360°, à la manière d’un phare – ont été installés lors du passage à l’an 2000, mais il serait plus juste de dire « réinstallés ».

les projecteurs

un des 4 projecteurs

– sans touriste, sans barrière de protection, la dernière plateforme offre un point de vue unique et saisissant sur Paris ! Votre dévoué webmaster peut en témoigner.

surletoitdeParis_

Savin Yeatman-Eiffel